Miser sur des serveurs virtuels : le renouveau de votre infrastructure informatique

Miser sur des serveurs virtuels : le renouveau de votre infrastructure informatique

serveurs virtuels

Êtes-vous bien sûr que votre bon vieux serveur protégé dans une pièce dédiée au sein votre entreprise, est encore la bonne solution pour permettre à vos collaborateurs de partager leurs ressources ?

Vous êtes très certainement rassuré d’avoir toutes vos données stratégiques sous la main. Mais sachez que votre serveur local peut présenter des failles de sécurité en tous genres et donc de grands risques de piratage s’il n’est pas administré correctement, avec un suivi de tous les instants. Vous vous exposez également à des coûts exponentiels liés aux licences logicielles ; bref, j’en passe et des meilleures…

Sautez donc le pas et misez sur l’avenir : des serveurs externalisés et plus spécifiquement, des serveurs virtuels

Avec l’avènement du Cloud et la démocratisation de l’accès à la fibre, de nombreux fournisseurs sont aujourd’hui à même de vous fournir des solutions de stockage virtuel fiables, ultra-sécurisées et “économiques”. Décryptage de ce que sont les serveurs virtuels et les avantages que vous pourriez en retirer.

Pour démarrer, sachez que l’utilisation moyenne des ressources physiques d’un serveur est estimée à hauteur de 15% de ses capacités. Ce qui signifie qu’un serveur n’exploite pas 85% de ses capacités informatiques. C’est donc là que la virtualisation entre en jeu.

Pour faire simple, la virtualisation c’est comme un covoiturage automobile. Plutôt que d’être 4 personnes dans 4 véhicules différents, un monospace avec 4 passagers sera mieux utilisé que 4 véhicules indépendants en terme de consommation globale donc de coûts, de puissance et d’encombrement autoroutier (ou encombrement d’espace). Pour revenir à des concepts plus “informatiques”, considérons que la virtualisation soit ce fameux monospace : il permet de faire fonctionner plusieurs systèmes d’exploitation en même temps sur un seul serveur physique et donc d’optimiser l’espace, la consommation, la puissance ! Bref : on optimise les fameux 85% restants de ses capacités !

Au delà des économies réalisées sur la consommation des ressources physiques, l’optimisation du matériel utilisé et l’impact écologique, la virtualisation de serveur présente d’autres avantages non négligeables :

  • un service hébergé sur une machine virtuelle est moins soumis aux risques de pannes ou d’interruptions. Si un serveur physique est amené à s’arrêter, le redémarrage de la machine virtuelle sur un autre serveur se fait sans interruption de service et donc en toute transparence pour l’utilisateur final. Il est donc possible d’arrêter dès qu’on le souhaite un serveur physique sans interrompre les machines virtuelles hébergées dessus
  • la répartition de la charge de travail – consommation des ressources physiques et bande passante utilisée pour que les utilisateurs puissent accéder aux applications hébergées – est gérée de façon automatique entre les serveurs physiques
  • la centralisation de l’administration permet de gérer des parcs de machines virtuelles pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers d’unités. Les outils de supervision offrent une vue précise et une capacité de réaction aux incidents en temps réel.

Les infrastructures proposées peuvent être petites, moyennes, grandes voire très grandes pour s’adapter aux différents besoins et ainsi les entreprises n’ont plus besoin d’investir dans leur propre matériel.

Miser sur des serveurs virtuels

Pour conclure, les avantages des serveurs virtuels sont substantiels. Même si la technologie est considérée comme relativement récente, elle est utilisée depuis plus de dix ans et a fait l’objet de nombreuses améliorations.

Au delà de la décision de faire la part belle à la virtualisation, il est indispensable de trouver LE bon prestataire, apte à fournir une continuité de service, une qualité de prestation et une expérience incontestable dans le domaine. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre article sur comment bien choisir son fournisseur de serveur virtuel.

Formulaire TC SUPERVISION

 Formulaire TC SUPERVISION

Formulaire pour obtenir plus d’informations sur TC SUPERVISION

Pour toutes questions, vous pouvez nous contacter en remplissant le formulaire de contact ci-dessous.

Un commercial prendra contact avec vous dans les plus brefs délais.

Formulaire pour la création de site

Création de Site

Formulaire pour obtenir plus d’informations sur la création de site

Pour toutes questions, vous pouvez nous contacter en remplissant le formulaire de contact ci-dessous.

Un commercial prendra contact avec vous dans les plus brefs délais.

Création de Site

CRÉATION DE SITE

Avec TOTAL CLOUD, faites le bon investissement en nous confiant la réalisation de votre site !

Pourquoi passer par des professionnels pour créer son site internet ?

Au-delà de la question “pourquoi créer son site ?”, l’interrogation qui vient juste après, c’est “comment le réaliser ?” : dois-je le faire seul ou le confier à des professionnels ?

Pour y répondre, il suffit de se poser les questions ci-dessous. Si l’une des réponses est négative, ne perdez pas votre temps et votre argent inutilement, investissez directement auprès de professionnels :

 Avez-vous le temps ?

 Avez-vous les compétences nécessaires (en référencement, en design, en webmarketing) ?

TOTAL CLOUD met à votre service, son pôle communication pour réaliser votre site. Un website qui saura être aussi efficace qu’ergonomique et attractif.

Création de Site

CRÉATION DE SITE

Avec TOTAL CLOUD, faites le bon investissement en nous confiant la réalisation de votre site !

Pourquoi passer par des professionnels pour créer son site internet ?

Au-delà de la question “pourquoi créer son site ?”, l’interrogation qui vient en suivant, c’est “comment le réaliser ?” : dois-je le faire seul ou le confier à des professionnels ?

Pour y répondre, il suffit de vous poser les questions ci-dessous et si l’une des réponses est négative, ne perdez pas votre temps et votre argent : investissez directement auprès de professionnels :

 Avez-vous le temps ?

 Avez-vous les compétences nécessaires (en référencement, en design, en webmarketing) ?

 

TOTAL CLOUD met à votre service, son pôle communication pour réaliser votre site. Pour un website qui saura être aussi efficace, qu’ergonomique et esthétique…

Le Web avec Total Cloud

LE WEB AVEC TOTAL CLOUD

TOTAL CLOUD vous propose tout un panel de services pour être visible sur la toile : du simple achat de votre nom de domaine, en passant par l’hébergement web, jusqu’à la création complète de sites internet et modules complémentaires. L’assurance d’un accompagnement professionnel et efficace.

Nom de domaine
Offres web hébergement
Création de site
Prestations complémentaires

Conditions générales de vente

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

 

ARTICLE 1. Application des conditions générales – opposabilité

Toute commande passée implique l’adhésion entière et sans réserve du Client aux présentes conditions générales de vente à exclusion de tout autre document. TOTAL CLOUD propose au client les prestations suivantes : vente de matériel informatique, location de serveur dédié et serveur virtuel, de baie de stockage, hébergement mutualisé de site internet et services associés.

 

ARTICLE 2. Passation des commandes / devis

Chaque commande du Client est précédée d’un devis gratuit puis d’un bon de commande établi par le commercial. Le devis adressé par le commercial au Client, par courrier postal ou courrier électronique, précise notamment les modalités de détermination du prix de la prestation. Ce bon de commande devra recevoir la signature et le cachet du client afin d’être recevable, ou alors un « bon pour accord » sur le devis et être retourné à TOTAL CLOUD par courrier ou email. L’offre reçoit alors acceptation définitive du bon de commande par TOTAL CLOUD. Les conditions d’offre tarifaires faites par TOTAL CLOUD ont une durée de validité expressément mentionnée sur le bon de commande.

À défaut de confirmation de sa commande selon les modalités définies ci-dessus dans un délai de (1) mois à compter de la date d’envoi du devis, ce dernier sera réputé caduc. Toute décision de remise, de réduction ou d’application de tarifs dégressifs, est valable uniquement pour la prestation qui est l’objet du bon de commande. Les remises accordées au client ne sauraient en aucun cas faire naître un droit acquis pour des prestations postérieures.

 

ARTICLE 3. Preuve

Aux fins de la preuve de l’existence de cette acceptation de devis, le Client admet de considérer comme équivalent à l’original et comme preuve parfaite, le courrier électronique, la copie et le support informatique

 

ARTICLE 4. Conditions de règlement

Les factures d’TOTAL CLOUD sont établies sous une base ponctuelle, mensuelle, trimestrielle ou annuelle en fonction des termes du contrat. Ces factures seront conformes aux dispositions légales et réglementaires en vigueur et, à ce titre notamment, aux dispositions des articles L441 -3 du Code de commerce et 242 nonies de l’annexe II au Code Général des Impôts.

TOTAL CLOUD pourra modifier les dates de facturation et les périodes de référence. Le client disposera, à sa demande, du détail de sa consommation. Pour être recevable, toute réclamation portant sur la facture devra être motivée et transmise par une notification adressée au prestataire au plus tard dans un délai de quinze jours suivant la date d’échéance de paiement de la facture contestée Toute facture non contestée dans ce délai sera considérée comme acceptée par le client et ne pourra en aucun cas faire l’objet de contestation ultérieure. En cas de contestation, seul le montant contesté fera l’objet d’une suspension de paiement, le Client s’engage à payer le montant non contesté à l’échéance de paiement de la facture partiellement contestée. À défaut, les pénalités de retard prévues à l’article 6 pourront être appliquées de plein droit et sans mise en demeure préalable.

 

ARTICLE 4. Paiement

Les sommes facturés seront dues par le client à la date d’établissement de la facture et payable par prélèvement bancaire dans un délai de trente jours suivant ladite date d’établissement de la facture. Le paiement en espèce est interdit au-dessus de trois mille euros pour les clients français et quinze mille euros pour les clients étrangers. TOTAL CLOUD se réserve expressément la propriété et le droit de reprendre possession du Matériel jusqu’au paiement intégral et effectif de toutes les sommes dues.

 

ARTICLE 5.Confidentialité

TOTAL CLOUD s’engage à respecter la confidentialité des informations portées à sa connaissance avant pendant et après la signature du contrat.

 

ARTICLE 6.Retard de paiement / Pénalités

À compter du 1er janvier 2013, les entreprises pourront réclamer à leurs clients professionnels qui ne respectent pas les délais de paiement une indemnité forfaitaire, qui a été fixée à 40 euros (Décret n° 2012-1115 du 2 octobre 2012). Et lorsque les frais de recouvrement sont supérieurs à ces 40 euros, une indemnisation complémentaire est due de plein droit, sur justification, autorisant de fait les entreprises à réclamer le remboursement des honoraires d’un cabinet de recouvrement de créances. En cas de non-paiement de trois échéances, TOTAL CLOUD procèdera à une suspension de service mais n’arrêtera pas la facturation mensuelle du client.

 

ARTICLE 7.Annulation/ Rétractation

En cas d’annulation d’une commande en cours de réalisation, quelle qu’en soit la cause, le travail déjà effectué sera facturé au Client à 100% (cent pour cent) et des frais d’annulation de 100euros seront appliqués au montant total hors taxes de la facture du client.

 

ARTICLE 8.Résiliation/durée

Le contrat de service engage les parties dès sa signature. Chaque service sera souscrit par le client pour une durée initiale mentionnée dans le bon de commande de service et se renouvellera par tacite reconduction pour des durées successives d’un an sauf disposition contraire. Le Client peut résilier son contrat par écrit avec accusé de réception en respectant un préavis de (2) deux mois. Dans le cadre d’un contrat d’hébergement au sein de nos systèmes, en cas de désaccord, avec un dysfonctionnement constaté des deux parties. Le client pourra résilier son contrat par anticipation par écrit avec accusé de réception si TOTAL CLOUD n’a pas réussi à résoudre le dysfonctionnement dans un délai de deux mois à compter de celui-ci. Le client qui en cours de contrat, déciderait de ne plus bénéficier des services de TOTAL CLOUD en vertu du présent contrat, reconnait toutefois devoir exécuter les obligations qu’il a stipulées envers TOTAL CLOUD jusqu’à l’échéance du terme du contrat. Le client ne pourra prétendre au remboursement par TOTAL CLOUD.

 

Mentions légales

Mentions légales

Informations légales

 

  1. Présentation du site.

En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site totalcloud.fr l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

 

Propriétaire : TOTAL CLOUD – 22 rue Olympe de Gouges, 38400 Saint Martin d’Hères

Créateur : TOTAL CLOUD

Responsable publication : Julien MICHEL – j.michel@totalcloud.fr

Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.

Webmaster : Julien MICHEL – j.michel@totalcloud.fr

Hébergeur : TOTAL CLOUD – 22 rue Olympe de Gouges, 38400 Saint Martin d’Hères

Crédits : les mentions légales ont été générées et offertes par Subdelirium création de site mobile

 

  1. Conditions générales d’utilisation du site et des services proposés.

L’utilisation du site totalcloud.fr implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site totalcloud.fr sont donc invités à les consulter de manière régulière.

 

Ce site est normalement accessible à tout moment aux utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut être toutefois décidée par TOTAL CLOUD, qui s’efforcera alors de communiquer préalablement aux utilisateurs les dates et heures de l’intervention.

 

Le site totalcloud.fr est mis à jour régulièrement par Julien MICHEL. De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

 

  1. Description des services fournis.

Le site totalcloud.fr a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société.

 

TOTAL CLOUD s’efforce de fournir sur le site totalcloud.fr des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations.

 

Tous les informations indiquées sur le site totalcloud.fr sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site totalcloud.fr ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

 

  1. Limitations contractuelles sur les données techniques.

Le site utilise la technologie JavaScript.

 

Le site Internet ne pourra être tenu responsable de dommages matériels liés à l’utilisation du site. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour

 

  1. Propriété intellectuelle et contrefaçons.

TOTAL CLOUD est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site, notamment les textes, images, graphismes, logo, icônes, sons, logiciels.

 

Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : TOTAL CLOUD.

 

Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.

 

  1. Limitations de responsabilité.

TOTAL CLOUD ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site totalcloud.fr, et résultant soit de l’utilisation d’un matériel ne répondant pas aux spécifications indiquées au point 4, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incompatibilité.

 

TOTAL CLOUD ne pourra également être tenue responsable des dommages indirects (tels par exemple qu’une perte de marché ou perte d’une chance) consécutifs à l’utilisation du site totalcloud.fr.

 

Des espaces interactifs (possibilité de poser des questions dans l’espace contact) sont à la disposition des utilisateurs. TOTAL CLOUD se réserve le droit de supprimer, sans mise en demeure préalable, tout contenu déposé dans cet espace qui contreviendrait à la législation applicable en France, en particulier aux dispositions relatives à la protection des données. Le cas échéant, TOTAL CLOUD se réserve également la possibilité de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

 

  1. Gestion des données personnelles.

En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

 

A l’occasion de l’utilisation du site totalcloud.fr, peuvent êtres recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au site totalcloud.fr, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.

 

En tout état de cause TOTAL CLOUD ne collecte des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le site totalcloud.fr. L’utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors précisé à l’utilisateur du site totalcloud.fr l’obligation ou non de fournir ces informations.

 

Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

 

Aucune information personnelle de l’utilisateur du site totalcloud.fr n’est publiée à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers. Seule l’hypothèse du rachat de TOTAL CLOUD et de ses droits permettrait la transmission des dites informations à l’éventuel acquéreur qui serait à son tour tenu de la même obligation de conservation et de modification des données vis à vis de l’utilisateur du site totalcloud.fr.

 

Le site susnommé est déclaré à la CNIL sous le numéro .

 

Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

 

  1. Liens hypertextes et cookies.

Le site totalcloud.fr contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de TOTAL CLOUD. Cependant, TOTAL CLOUD n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

 

La navigation sur le site totalcloud.fr est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation.

 

Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services. L’utilisateur peut toutefois configurer son ordinateur de la manière suivante, pour refuser l’installation des cookies :

 

Sous Internet Explorer : onglet outil (pictogramme en forme de rouage en haut a droite) / options internet. Cliquez sur Confidentialité et choisissez Bloquer tous les cookies. Validez sur Ok.

 

Sous Firefox : en haut de la fenêtre du navigateur, cliquez sur le bouton Firefox, puis aller dans l’onglet Options. Cliquer sur l’onglet Vie privée. Paramétrez les Règles de conservation sur : utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique. Enfin décochez-la pour désactiver les cookies.

 

Sous Safari : Cliquez en haut à droite du navigateur sur le pictogramme de menu (symbolisé par un rouage). Sélectionnez Paramètres. Cliquez sur Afficher les paramètres avancés. Dans la section “Confidentialité”, cliquez sur Paramètres de contenu. Dans la section “Cookies”, vous pouvez bloquer les cookies.

 

Sous Chrome : Cliquez en haut à droite du navigateur sur le pictogramme de menu (symbolisé par trois lignes horizontales). Sélectionnez Paramètres. Cliquez sur Afficher les paramètres avancés. Dans la section “Confidentialité”, cliquez sur préférences. Dans l’onglet “Confidentialité”, vous pouvez bloquer les cookies.

 

  1. Droit applicable et attribution de juridiction.

Tout litige en relation avec l’utilisation du site totalcloud.fr est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

 

  1. Les principales lois concernées.

Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

 

Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.

 

  1. Lexique.

Utilisateur : Internaute se connectant, utilisant le site susnommé.

 

Informations personnelles : « les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l’identification des personnes physiques auxquelles elles s’appliquent » (article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978).